Skip to content

El proyecto Kifkif en los medios de comunicación

Compartir:

Share on facebook
Share on twitter
Share on telegram
Share on whatsapp

Un cómic que ilustra la presión que sufren las jóvenes musulmanas en España, herramienta escolar contra la islamofobia

Europa Press, 03/02/2017

La información, 03/02/2017

Infolibre, 03/02/2017

Informativostelecinco.com, 03/02/2017

Un cómic que ilustra la presión que sufren las jóvenes musulmanas en España, a través de la historia de una adolescente de esta confesión, se ha convertido en una herramienta para combatir la islamofobia en siete institutos de la Comunidad de Madrid.

La historieta, titulada ‘Las Afueras’, es el resultado de un proyecto realizado por los alumnos del Instituto Maria Campain de Cataluña e ilustrado por Manu Ripoll, y sirve de hilo conductor a los talleres que se están impartiendo ya en algunos colegios, en el marco del proyecto ‘Kifkif, cómics por la inclusión’, de la Fundación Al Fanar, una organización sin ánimo de lucro para el conocimiento árabe.

A lo largo de las viñetas, los alumnos podrán ponerse en el lugar de una joven musulmana española, Nora, que lucha por sus derechos y defiende sus creencias, frente al rechazo de sus propios compañeros de colegio y a la presión social.

A lo largo del mes de enero, los talleres ya se han puesto en marcha en siete institutos de secundaria de la Comunidad de Madrid: el IES Dolores Ibarruri de Fuenlabrada, el IES La Arboleda de Alcorcón, el IES León Felipe de Torrejón de Ardoz, los IES Las Américas y Manuel Elkin Patarroyo de Parla, el IES Infanta Elena de Galapagar y el IES Las Lagunas de Rivas. Además, está previsto que se desarrollen en otros centros educativos de Cataluña y Ceuta.

El proyecto inicial que dio lugar al cómic y diseño de los talleres ha sido financiado por la Generalitat de Cataluña. La segunda fase consiste en la implementación en institutos de secundaria de Cataluña, Madrid y Ceuta y ha recibido el apoyo de Casa Árabe, de las consejerías de Educación de la Generalitat de Cataluña, la Comunidad Autónoma de Madrid y la Ciudad Autónoma de Ceuta, según informa la fundación.

En concreto, sobre los talleres que se han llevado a cabo en los centros educativos madrileños, cinco de ellos han sido financiados por la Comunidad de Madrid, y los otros dos por Casa Árabe.

Los talleres, que se han desarrollado a lo largo de cinco sesiones, han abordado temas como la identidad, la islamofobia y el género, la construcción del miedo al otro a través de los medios de comunicación o las formas de resistencia no violenta.

 

Un cómic para luchar contra la islamofobia

Víctor Rodríguez, Cadena Ser, 07/02/2017

Se trata del proyecto ‘Kifkif, cómics por la ilusión’ que ha llegado a siete institutos de toda la Comunidad de Madrid, incluidos los centros Las Américas y Manuel Elkin Patarroyo de Parla y el Dolores Ibárruri de Fuenlabrada. Su objetivo es ilustrar la presión que sufren las jóvenes musulmanas en España y debatir de temas como la islamofobia y la empatía.

El hilo conductor de estos talleres ha sido el comic ‘Las Afueras’, un proyecto también de estudiantes del instituto María Campain de Cataluña que ha sido ilustrado por Manu Ripoll. La directora del IES Dolores Ibárruri de Fuenlabrada, María José Arroyo, ha indicado que en el taller se generaba el ambiente propicio para que los alumnos tomaran la palabra y trataran asuntos como la religión, la familia y hasta los recientes vetos migratorios de Donald Trump.

Cada uno de los talleres ha tenido una duración de cinco sesiones y han recibido el apoyo de la Casa Árabe. Además de en la Comunidad de Madrid también se van a impartir en Cataluña y en Ceuta.

Radicalizacion e Islamofobia

Radio Vallekas, 08/02/2017

Para la sección Atlasnikov, Raquel Nogueira ( @rnogueira89 ) y Alejandro Silva ( @silva_tweet ) nos hablan de la radicalización en España, y la lucha contra la islamofobia.

Para escuchar la intervención de Pedro Rojo, presidente de la Fundación Al Fanar, en el programa pinche aquí

L’interdiction provoque des inquiétudes en Espagne

CCTV, 02/06/2017

Une organisation espagnole prévient que la politique de Trump risque d’antagoniser les Musulmans. Ceci pourrait se révéler contre-productif et jouer en faveur des recruteurs de l’État Islamique.

Madrid est une ville qui connaît la peine et la souffrance liées au terrorisme. En 2004, près de 200 personnes avaient été tuées durant des attaques coordonnées dans le système de transport de la ville. Ces attentats ont été à l’origine de la création du Club de Madrid, un groupe constitué d’anciens chefs d’Etats, pour se concentrer sur les causes de la radicalisation. Ils ont observé une montée du sentiment anti-musulman et préviennent que les politiques entreprises par les dirigeants du monde, dont les Etats-Unis avec l’interdiction d’entrée pour les ressortissants de 7 pays à majorité musulmane, risquent de faire monter les extrémismes.

RUBEN CAMPOS

Club de Madrid

“L’Etat Islamique pourrait bénéficier de ce populisme qui peut être utilisé contre les principes des démocraties occidentales. Et bien sûr, si les dirigeants actuels font des déclarations qui peuvent être utilisées par l’EI ou les groupes extrémistes, ceux-ci vont les utiliser.”

DAN WILLIAMS

Madrid

“Voici le quartier de Lavapies dans le centre de Madrid. Cette partie de la ville est connue pour la diversité de sa population. Mais certaines organisations disent ici que le quartier est le théâtre d’actes racistes et xénophobes de plus en plus nombreux.”

L’association SOS Racismo fournit une aide légale aux minorités et enregistre les incidents liés au racisme.

DANA GARCIA

SOS Racismo

“Nous avons vu une augmentation des cas d’agressions racistes dans les rues, contre les femmes voilées, du racisme dans les transports publics, contre les hommes sur le lieux de travail ou dans les lieux publics. Ce que dit Donald Trump a des répercussions ici en Espagne et en général dans le discours politique européen.”

Mais il y a des groupes qui cherchent à changer les choses. Pedro Rojo dirige une fondation qui traduit des textes arabes en espagnol. Il espère présenter une narration musulmane alternative.

PEDRO ROJO

Al Fanar Foundation for Arab Knowledge

“Je ne sais pas si c’est plus difficile mais c’est plus urgent. Il faut travailler très rapidement parce que chaque attaque, chaque attentat terroriste éloigne encore la communauté musulmane du reste du pays.”

Cette polarisation grandissante est une source d’inquiétude en Espagne mais aussi dans le reste du monde.

 

Une BD, la meilleure des armes pour lutter contre l’islamophobie en Espagne

Oumma, 09/02/2017

Pour les étudiants de l’Institut Maria Campain, en Catalogne, qui portent à bout de bras le projet, la meilleure des armes pour sensibiliser les plus jeunes au fléau de l’islamophobie et par là même enrayer sa propagation dès la cour d’école, c’est sans conteste une BD éducative censée éveiller les consciences et faciliter un processus d’identification.

Sous le crayon affûté de Manu Ripoll a pris forme et vie Nora, l’héroïne de l’album intitulé « Las Afueras » (la banlieue), une adolescente espagnole de confession musulmane dont l’histoire personnelle révèle, au fil des pages, le rejet dont elle souffre et la pression sociale qu’elle subit. Passant en revue les nombreux obstacles qui jalonnent sa route et le racisme tristement ordinaire qui est son lot quotidien, cette bande dessinée illustre aussi sa lutte de tous les instants pour défendre chèrement sa foi et ses droits élémentaires face aux discriminations et à l’adversité, dans et en dehors du temple scolaire.

Ce beau projet est passé du stade de l’esquisse à celui d’un album finalisé, après avoir été l’une des thématiques centrales de différents ateliers dans le cadre du projet  « kifkif, bandes dessinées pour l’intégration » de la Fondation Al Fanar, une organisation à but non lucratif oeuvrant en faveur de la connaissance de la langue arabe.

Parmi ces ateliers pédagogiques qui plantent leurs tréteaux dans les écoles de Madrid, cinq ont été financés par la Communauté de Madrid et deux autres par Arab House. Forts de leur succès, ils vont probablement essaimer dans d’autres établissements scolaires en Catalogne et à Ceuta, précise le site espagnol Teinteresa.

Les étudiants de l’Institut Maria Campain, convaincus de la pertinence de leur BD, ont souhaité que la résistance à l’islamophobie galopante dans la banlieue madrilène ait le visage de Nora, sa fraîcheur et sa force de caractère, pour mieux faire prendre conscience, dès le plus jeune âge, de l’injustice criante et de la redoutable capacité de nuisance du racisme anti-musulmans.

 

Une bande dessinée pour raconter l’islamophobie vécue par les musulmanes d’Espagne

Yabiladi, 05/02/2017

La bande dessinée «Las Afueras» (l’extérieur) est utilisée pour contrer l’islamophobie dans sept instituts de la Communauté de Madrid, rapporte le site espagnol Teinteresa. Au fil des vignettes, le travail artistique illustre la pression sur les jeunes femmes musulmanes en Espagne, à travers l’histoire d’une adolescente de cette confession.

Tout au long de la BD, les étudiants peuvent prendre la place d’une jeune fille musulmane espagnole, Nora, qui lutte pour ses droits et défend ses croyances, contre le rejet de ses propres camarades de classe et de la pression sociale.

La BD est le résultat d’un projet par des étudiants de l’Institut Maria Campain de la Catalogne et illustré par Manu Ripoll. Il a servi de fil conducteur à des ateliers déjà enseignés dans certaines écoles dans le cadre du projet «kifkif, bandes dessinées pour l’intégration» de la Fondation Al Fanar, une organisation à but non lucratif pour la connaissance arabe.

Les ateliers, qui ont été développés plus de cinq sessions ont abordé des questions telles que l’identité, l’islamophobie, la notion de genre, la construction de la peur de l’autre à travers les médias ou les formes de résistance non-violente. Ces ateliers ont eu lieu dans les écoles de Madrid, dont cinq ont été financés par la Communauté de Madrid, et deux autres par Arab House. Il est prévu de mettre au point ce projet dans d’autres écoles en Catalogne et à Ceuta.

 

 

 

 

Compartir:

Share on facebook
Share on twitter
Share on telegram
Share on whatsapp
[crp

Aún no hay comentarios, ¡añada su voz abajo!


Añadir un comentario

Tu dirección de correo electrónico no será publicada. Los campos obligatorios están marcados con *

Al Fanar en la redes​